Les Héritiers - 11

Publié le par Arkeane

"Aveuglée par la lumière du soleil."

Avant même d’ouvrir les yeux Adélaïde ressentit une douce chaleur envelopper son corps. Elle se sentait bien, apaisée et détendue. Apres quelques minutes à délecter le calme qui s’offrait à elle, la jeune fille perçut un mouvement furtif sur sa droite. Elle ouvrit les yeux pour voir ce qui venait troubler la quiétude du lieu et fut aveuglée par la lumière du soleil. Lorsqu’elle y fut habituée, elle discerna l’ouverture béante pratiquée dans le mur de pierre noire et elle reconnut enfin l’endroit : elle était de nouveau dans la tour du Vieux. Puis l’adolescente vit l’aile noire posée sur elle.

- WANUY ! s’exclama-t-elle alors.

« - Adélaïde ! Tu es enfin réveillée ! J’ai eu si peur pour toi. » s’écria à son tour la dragonne.

« - Wanuy, tu es revenu ! »

Adélaïde se releva d’un bond et enlaça le cou de sa dragonne noire.

« - Oui, je suis revenue et je ne t’abandonnerais plus, je te le promets. Je suis tellement désolé, tout est de ma faute… Si je ne m’étais pas énervée après toi et si je n’étais pas partie, tu n’aurais pas rencontré ces Guerriers des Flammes. »

« - Au moins maintenant je sais que j’ai encore des progrès à faire si je veux éviter de me faire tuer… Mais que sont-ils devenus ces Guerriers des Flammes ? Que s’est-il passé après que je me sois évanouie ? »

« - J’ai entendu ton appel, ne me demande pas comment, je ne le sais même pas moi-même, mais je suis arrivé alors que les deux Guerriers voulaient te tuer, je les ai donc brulés. »

« - Heureusement que tu es arrivé à temps alors, sinon je serais morte à l’heure qu’il est… » Il y eu un silence puis Adélaïde reprit : « Je suis resté inconsciente combien de temps ? »

« - Environ un jour entier. »

« - Un jour entier ? Tu avais raison Wanuy, je dois m’endurcir ! Je suis déjà passé à côté de la mort et je ne l’ai évitée que grâce à toi, alors que moi, je ne suis pas capable de te protéger. »

« - La colère a déformée mes propos, Adélaïde. Tu as vu ta vie changer radicalement du jour au lendemain et tu viens juste d’apprendre à te servir d’une arme. Alors oui, il faut encore que tu t’endurcisses car nous sommes en temps de guerre, mais tu ne méritais pas mes paroles blessantes. »

Adélaïde, qui s’était rassise car elle était encore faible, se releva et fit quelques pas en direction de l’escalier.

« - Ou vas-tu ? » demanda Wanuy.

« - J’ai des questions à poser au Vieux. »

La jeune fille revint sur ses pas et enlaça encore une fois sa dragonne, en lui murmurant à l’oreille:

- Je suis contente que tu sois là, Wanuy.

Puis elle descendit les escaliers. Cette fois, elle frappa à la porte du bureau du Vieux.

- Entrez, répondit ce dernier.

- Bonjour, dit la jeune fille en entrant. J’ai des questions à vous poser, ajouta-t-elle avant que le vieillard ne dise quelque chose.

- Adélaïde, nous aurons tout le temps plus tard pour répondre aux questions, allez-vous reposer, vous êtes encore faible suite à votre combat.

- Non ! Nous n’avons plus le temps justement ! s’écria l’adolescente, ce sont des Guerriers des Flammes qui m’ont attaquée ! Ils savent où nous sommes ! Ils vont bientôt venir nous tuer ! Alors répondez à mes questions, maintenant, avant qu’il ne soit trop tard !

Le Vieux eut un soupir de lassitude.

- Bien, je t’écoute, quelles sont tes questions ?

- Est-ce que Wanuy est la dernière de son espèce ?

- Non.

- Non ? répéta Adélaïde incrédule, puis les questions fusèrent à toute vitesse dans son esprit : mais alors, où sont les autres dragons ? Pourquoi dites-vous que je suis la dernière Héritière ? Pourquoi ne nous aideraient-ils pas à vaincre les Guerriers des Flammes ?

- Augustin, du thé s’il-te-plait, ordonna le sage.

Quand le majordome eut servi le Vieux, ce dernier reprit en direction d’Adélaïde :

- Viens t’asseoir.

La jeune fille s’exécuta.

- Les autres dragons, comme tu le dit, continua le vieillard, ont eu de nombreuses pertes suite à la défaite contre les Guerriers des Flammes et ils ne voulaient pas perdre d’autres membres de leur espèce. C’est pour cela qu’ils sont allés se réfugier dans les montagnes les plus reculées et les plus difficile d’accès, loin de cette guerre. Le dernier œuf qu’ils nous ont confié avant de se terrer dans leur repaire est l’œuf de Wanuy. Apres cela nous n’avons plus eu de contact avec eux. Voilà, est-ce que j’ai répondu à toutes tes questions ?

- Oui, mais alors personne ne sait où ils se cachent ?

- Non en effet, c’était leur but, se retirer du monde, n’être plus qu’une légende aux yeux des humains. Je sais déjà ce que tu vas me demander ensuite, non ils ne voudront pas participer à une guerre qui les opposeraient de nouveau aux Guerriers des Flammes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article