Rédemption - 8

Publié le par Arkeane

"Dans ses mains brillait le reflet argenté d’un katana."

Lorsque ladite Itami se retourna son poignard glissa le long de ma joue en mordant profondément ma chair et le sang chaud ne tarda pas à affluer au niveau de l’entaille. La brulure de la lame me fit grimacer de douleur mais je restais muet.

- Désolé, je n’ai pas fait exprès… se moqua la démone. Quel plaisir de te revoir Akitchi, tu m’avais manqué !

- Je ne peux malheureusement pas dire la même chose de toi.

- Tu me blesse terriblement Akitchi… Alors que c’est moi qui ai réussi à calmer le Maitre après ta disparition soudaine, que c’est moi qui l’ai également convaincu de te laisser une chance de racheter ta liberté, j’ai fait tout ça pour toi et c’est comme ça que tu me remercie !

- Je ne vous fais pas confiance, ni à toi, ni au Maitre. Et il ne me semble pas t’avoir demandé d’intervenir, alors je n’ai pas à te remercier.

- Le Maitre n’a qu’une parole ! Tu ose en douter ? Je vais te le prouver !

J’écoutais la conversation entre Itami et Akitchi mais elle demeurait pour moi impénétrable… Maitre, disparition, liberté, parole mise en doute ? De quoi parlaient-ils ? Et comment Akitchi connaissait-il cette démone ?

Itami pivota vivement pour se retrouver de nouveau face à moi, son poignard levé au niveau de ma gorge. Je voyais danser dans ses yeux une terrible flamme meurtrière et je me préparai à recevoir le coup fatal lorsqu’Akitchi hurla de nouveau :

- Itami ! Non !

Elle suspendit son geste et jeta un regard derrière elle.

- Qu’as-tu dis ?

- J’ai dit : si tu le blesses, je te tue !

- Oh…

Je tremblais de peur. Pour moi, mais pour Akitchi aussi. Etait-il fou ? Défier une démone. La menacer de la tuer… C’était moi le suicidaire logiquement, pas lui !

Cependant, j’aperçu à ce moment-là Akitchi sortir de l’ombre, ou ce qui aurait dû être Akitchi… Son magnifique regard émeraude était à présent remplacé par deux yeux aussi rouges et flamboyant de haine que ceux d’Itami, deux grandes ailes noires encadraient également son corps, et dans ses mains brillait le reflet argenté d’un katana…

Akitchi… Un démon ? Non… Il ne peut pas être une créature du mal !

- Vu la tête qu’il fait, je crois que ton petit protégé n’a pas l’habitude de te voir sous ta forme réelle !

- Libère le ! Il n’a rien à faire dans notre histoire !

- Akitchi… murmurais-je faiblement, toujours en fixant le démon qu’il était devenu, mais lui ne m’adressa même pas un regard…

- Le pauvre petit, il ne comprend rien ! ricana Itami. Tu devrais peut être lui expliquer la situation non ?

- Lâche le je t’ai dit !

- Vu que tu n’as pas l’air décidé à parler, je vais lui expliquer moi-même… Écoute-moi bien pauvre petit mortel, dit-elle en me regardant. Comme tu as surement pu le constater, ton amant est un démon, tout comme moi. Nous formions un très beau couple avant. Répandant la mort et la désolation sur notre passage, tuant et torturant, volant et violant tous ceux que notre Maitre nous désignait. C’était le bon temps. Mais un jour tout bascula… Il disparut sans laisser aucune trace. Le Maitre s’énerva violement lorsqu’il l’apprit et il m’envoya à sa recherche. Je devais trouver Akitchi et le lui ramener pour qu’il puisse lui infliger la punition qu’il méritait pour sa désertion : la souffrance éternelle. Le déchirement de son corps et de son cœur à chaque instant, brulant à jamais dans les feux putrides de l’Enfer… Cependant, je parvins à calmer et à raisonner notre Maitre pour qu’il laisse une chance à Akitchi de se racheter… La première personne qui lui dirait « je t’aime » serait envoyé à sa place en Enfer. Mais c’est une chance qu’il n’a visiblement pas saisis… N’est-ce pas Akitchi ? murmura-elle tristement en se retournant vers lui.

- Oui Itami, je ne peux plus laisser un innocent souffrir à ma place.

- Malheureusement… Tu sais que je ne peux pas te laisser repartir sans que tu aies payé pour ta trahison ?

- Je sais… Je suis prêt.

Dans sa voix sonnait des intonations de défaite et de résignation.

- Puis-je te poser une question avant ? Pourquoi ? Pourquoi t’es-tu enfui ?

- Tu ne me comprendrais pas…

- Explique-moi alors.

- As-tu déjà vu un démon se repentir ? Penses-tu qu’un démon soit capable de rechigner à tuer ? Crois-tu qu’infliger des tortures puisse répugner un démon ? Peux-tu concevoir qu’un démon soit devenu un ange dans son cœur ?

- Non…

- Alors tu ne peux pas me comprendre…

Itami paraissait choquée et écœurée par cette révélation. Quant à moi j’étais heureux, mon Akitchi n’était pas un démon ! Néanmoins l’effroi me prit lorsqu’Itami rangea son poignard et dans un même temps dégaina un long katana, elle vint ensuite se placer en face d’Akitchi. Leurs lames se touchaient, pointées toutes deux au niveau de la gorge de l’adversaire.

- Alors prépare-toi à mourir…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article