Fille d'Hécate (Intégrale) - Cécile Guillot

Publié le par Arkeane

Fille d'Hécate (Intégrale) - Cécile Guillot
L'améthyste, pierre protectrice

 

 

Titre : Fille d'Hécate (Intégrale)

Autrice : Cécile Guillot

Édition : Lynks

Parution : Septembre 2017

Genre : Fantastique – Young adulte

Nombre de page : 416

 

 

 

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

« Je croyais n’être qu’une étudiante ordinaire et sans doute trop renfermée. Et puis, il a eu cette expérience étrange, la découverte de mon don… Maintenant je dois apprendre à m’accomplir en tant que sorcière, développer mes pouvoirs et trouver ma place en ce monde. Tout aurait été parfait s’il n’y avait pas eu ces cauchemars et ces malaises. Quelqu’un cherche à me nuire ! Mais qui pourrait bien me harceler ainsi ? Et, pour ne rien arranger, j’ai aussi un mémoire à écrire pour valider ma dernière année de psycho. Ma vie n’est vraiment plus de tout repos ! »

Maëlys nous ouvre les portes d’un univers étrange et déroutant, celui de la Wicca. La quête spirituelle qui est sienne va l’exposer à des menaces insoupçonnées. Surtout que le destin pourrait bien placer sur son chemin, les clés qui l’aideront à résoudre les mystères d’une existence parsemée d’ombres… Car, une sorcière peut-elle s’épanouir coupée de ses racines, ignorante d’un passé dont pourrait dépendre l’avenir ?

 

Mon avis :

Ce livre est une intégrale regroupant trois histoires d'environ 130 pages chacune, je trouve qu'il y a donc peu de place pour le développement des intrigues et des personnages. Par exemple, il est dit dans la quatrième de couverture que Maëlys, le personnage principal, va se découvrir des pouvoirs mais je me m'attendais pas à ce qu'elle y croit et l'accepte dès la page 16 alors qu'elle nous est présentée comme rationnelle et réfléchis. De plus, je n'ai pas compris l’intervention de certains personnages secondaires car ils ne sont pas suffisamment exploités. Leurs motivations et leurs attitudes me sont donc restées totalement obscurs.

 

Néanmoins, il y a l'air d'avoir d'autres nouvelles faisant partie du même univers écrit du point de vue d'un autre personnage, peut-être est-ce là où nous apprenons davantage à les connaître ? Je pense cependant que lorsqu'on lit un livre qui ne s'inscrit pas dans une suite on devrait être en mesure de comprendre un minimum chaque personnage présent.

 

Les mots utilisés sont simples, certains dialogues sont rudimentaires et de nombreuses interjections les parsèment. Ce n'est clairement pas de la grande littérature mais ce n’était pas ce que je souhaitais en commençant ce livre. Ça se lit vite et bien et on arrive aisément à comprendre l'univers et les sensations que veut nous faire passer l'autrice à travers sa plume.

 

Le livre étant assez court il ne se permet pas de temps mort ni de passages qui ne servent qu'à meubler. Et mine de rien l'histoire est captivante et les pages se tournent toutes seules.

 

À la fin du livre l'autrice nous cite les différents ouvrages qu'elle a utilisé afin d’élaborer son récit, c'est agréable de voir qu'il ne s'agit pas d'une simple histoire de sorcières empruntant le nom de la Wicca parce que ça peut potentiellement faire vendre plus. Alors bien sûr l’histoire y est extrêmement romancée (interventions divine, prophétie et j'en passe) donc si vous souhaitez simplement en apprendre davantage sur la Wicca ce livre n'est pas conseillé pour vous. Cependant, si votre but est de passer un moment de lecture rapide et sans prise de tête n’hésitez pas !

 

Cependant, il y a quelques soucis de mise en page qui ont légèrement troublés ma lecture, comme des tirets de dialogue manquant.

 

Je finis sur un petit instant chauvin, Cécile Guillot est une autrice française ! Et j'en lis assez peu pour le noter. C'est plaisant de lire une histoire qui se déroule dans des endroits aux noms familiers.

 

Pour conclure, un livre simple, une écriture douce, un bon moment à passer.

Publié dans Avis Livresque, Mes avis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article